Le Métier de comportementaliste - CHIENS (CANIN) ET CHATS - GRAND GENÈVE

Comportementaliste - Chiens & Chats - Ain

HAYS Grégory - Comportementaliste Animalier

CHIENS - CHATS & AUTRES ANIMAUX

Consultation à Domicile

Comportementaliste chiens et chats - Ain - Genève
Aller au contenu
LA FORMATION D'UN COMPORTEMENTALISTE

Le Comportementaliste animalier

est également appelé

Psychologue pour chiens ou chats

ou plus simplement

Psy pour chiens ou chats


La psychologie comportementale a directement été influencée par le mouvement américain en psychologie empirique "Behaviorist" (Comportementaliste en français).Le béhaviorisme, behaviorisme, béhaviourisme ou comportementalisme, est un paradigme de la psychologie scientifique selon lequel le comportement observable est essentiellement conditionné soit par les mécanismes de réponse réflexe à un stimulus donné, soit par l'histoire des interactions de l'individu avec son environnement.

La psychologie cognitive est une étude scientifique des fonctions cognitives humaines et animales : la mémoire, le langage, les perceptions, le raisonnement, la résolution d’un problème… Cette dernière s’attache à comprendre les processus mentaux associés aux connaissances pour générer des prédictions comportementales. L’expérimentation et la modélisation sont donc les outils privilégiés de la psychologie cognitive.
L'approche systémique se distingue des autres approches par sa façon de comprendre les relations intra et interspécifiques (une espèce avec elle-même et différentes espèces entre elles). En effet, l'animal n'est pas le seul élément analysé dans la démarche comportementale. Le comportementaliste animalier accorde aussi une importance aux différents systèmes dont IL fait partie (familial, social, intentionnel, Communicationnel, etc.). L'animal est influencé à la fois par ses intentions, celles des autres, et celles des possibilités du milieu qui lui sont offertes.

La communication interspécifique (entre espèces) est un élément clé dans l'analyse systémique "Homme / Animal". Il est primordial de différencier la communication linguistique parmi les diverses formes de communication partagées par l’homme avec les autres mammifères : communication paralinguistique, faciale, gestuelle, sensorielle, etc. Cette communication, si elle ne déclenche pas systématiquement le comportement indésirable, le renforce néanmoins considérablement.
L’analyse fonctionnelle porte sur l’observation du comportement directement ou indirectement quantifiable. Son but est de préciser les conditions de maintien et de déclenchement d’un comportement inadapté. On cherche où, quand, avec quelle fréquence, quelle intensité, en présence de qui se déclenche le dit comportement. L’on prend également en compte les conséquences du comportement de l’animal sur les proches et l’environnement social ainsi que les bénéfices ou les résultats néfastes obtenus. Le comportementaliste à la recherche des fonctions du comportement est un peu comme un détective et toutes les informations qu’il peut recueillir sont importantes afin d’identifier les variables qui pourront modifier un comportement. Le comportement est un savant mélange de cognitions, d’émotions, de pulsions et d’actions.
Comportementaliste chiens et chats - Ain - Genève
SIRET : 393 056 619 00058 - ACACED : 2022/5317-875D
© Copyright HAYS Grégory 2022
Retourner au contenu